Colloque « RHIN ET RHÔNE CONFLUENCE »

Madame, Monsieur, Chers Partenaires,

L’Université Jean Moulin LYON 3 est partenaire officiel de l’événement « RHIN ET RHONE CONFLUENCE : 10 h pour mettre en place votre business avec l’Allemagne », organisé par le Club des Entreprises et Entrepreneurs du 6ème (CEE6).

Un rendez-vous à ne pas manquer le 1er octobre prochain !

Vous trouverez l’invitation que vous pouvez diffuser à des contacts ciblés si vous le souhaitez ici.

Les inscriptions s’effectuent exclusivement sur le site internet www.rhinetrhoneconfluence.com

En espérant de vous retrouver à l’occasion de cette journée, veuillez agréer, Madame, Monsieur, Chers Partenaires nos meilleures salutations.

Thierry VITOZ

 ——————————————————

Responsable du Pôle Relations Entreprises et Réseaux
DIRECTION DE L’INNOVATION ET DU DEVELOPPEMENT
Université Jean Moulin Lyon 3
6 Cours Albert Thomas – B.P. 8242 – 69355 Lyon Cedex 08

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Nuit européenne des chercheurs 2015

Le 25 septembre 2015, ne manquez pas la nuit européenne des chercheurs !

De multiples lieux, de mutiples sujets… voir le programme détaillé ici : http://etu.univ-lyon2.fr/medias/fichier/nuitdeschercheurs-prog20150925_1442434348567-pdf

Et sur cette page, gros plan sur les chercheurs de l’Université Lumière Lyon 2 qui participent à l’événement : http://etu.univ-lyon2.fr/agenda/nuit-europeenne-des-chercheurs-2015-645561.kjsp

 

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Appel à comm. colloque “Les réseaux sociaux en ligne”

Colloque international « les réseaux sociaux en ligne, entre sociabilité, intimité et écriture de soi : problèmes et histoire des nouvelles transparences »

19-20-21 Octobre 2016

UNIVERSITE FELIX HOUPHOUËT BOIGNY D’ABIDJAN.

L’avènement du web en 1993 favorise la connexion du monde. Toutefois, cette révolution (relationnelle) du numérique requiert, selon la recherche sociologique, la prise en compte des « réseaux sociaux en ligne » (Mercklé, 2011, p. 73) qui mettent en évidence des pratiques nouvelles par rapport aux usages des réseaux sociaux traditionnels. Dans les relations interhumaines, des mutations considérables s’opèrent via ce passage du réel au virtuel, du saisissable au potentiel, que consacre l’adhésion croissante aux nouveaux outils que sont Facebook et Twitter entre autres.

Ce colloque vise à susciter différentes réflexions sur les changements apportés par la toile dans le domaine des relations humaines selon les trois axes suivants :

  1. La construction sémiotique

Pour connaitre une société il faut interroger sa langue : le langage est le fait social par excellence. Il structure les membres de la communauté autour de codes qu’ils savent reconnaitre et qui les définissent comme membres d’une même expérience sociale. Aussi devons-nous interroger cette nouvelle aventure sémiotique qu’inaugurent les réseaux sociaux en ligne en mettant l’accent sur leurs figures, leurs figurations et leur architecture. En somme, nous chercherons à comprendre comment se construit ce nouveau langage fait de mots, d’images, de la pratique décomplexée d’une grammaire problématique ; sans oublier de faire cas de ces signes particuliers qu’on désigne du nom d’émoticônes.

  1. L’épistémologie de soi

La tenue de sa page suggère un suivi permanent qui n’est pas sans rappeler – au moins pour ce qui est de la régularité du point fait sur l’information de soi – le journal intime ou personnel pour faire écho à la préférence de Béatrice Didier (Didier, 1976). Ne doit-on pas investiguer alors les liens objectifs qui existent entre la tenue du journal intime et celle de sa page Facebook par exemple ? De même nous pouvons nous interroger sur cette mise en scène du soi, naguère privé – même si le cas de J.-J. Rousseau est ancien – mais qui se voit désormais projeté devant les autres par les moyens du texte et de l’image. C’est ici que se problématise cette transparence qui provient de la confusion entre l’intime en tant qu’il ressortit comme le pense justement Béatrice Didier à l’inconscient et le privé, le secret dont les frontières sont débordées par un monde trop voyeur et un individu poussé à l’extrême au dehors de lui-même. Michel Tournier a raison dès lors, de qualifier son journal d’extime (Tournier, 2002).

Cet axe va prospecter les champs épistémologique et psychologique pour regarder cette exhibition de soi, assumée ou non, consciente ou innocente, si fréquente sur la toile. Peut-on y voir les prémices de nouveaux comportements sociaux et de nouvelles tendances psychologiques ? Si oui, jusqu’à quel point les pratiques qui ont cours sur les réseaux sociaux contribuent-elles à façonner une psychologie nouvelle de l’homme ? Jusqu’où le mènent-elles ?

  1. De la sociabilité

Vu que notre société s’est profondément métamorphosée en réduisant la part des pratiques sociales manifestées par exemple à travers les déjeuners en famille, les activités (récréatives) entre collègues, les relations avec les voisins, il s’agira de questionner la part d’Internet et des réseaux sociaux en ligne dans cette nouvelle sociabilité. En effet, la richesse et les fonctionnalités des réseaux sociaux en ligne contribuent – très souvent en les sédentarisant au maximum – à construire une nouvelle identité pour ceux qui les pratiquent. Par conséquent comment lire et entendre ces liens nouveaux qui se tissent à travers les ordinateurs, les tablettes, les téléphones portables… ? Ce troisième volet entend prospecter, pour la valider sans doute d’abord, pour la révéler au mieux ensuite, la nouvelle sociabilité humaine.

Ce colloque est pluridisciplinaire dans la limite des champs proposés à savoir la sémiotique, la littérature (les écritures du moi), la sociologie (les pratiques sociales et la sociabilité). Toutefois, dans la mesure même où les réseaux sociaux en ligne convoquent un espace spécifique qui est celui de la cybernétique les propositions allant dans cette direction seront admises.

Langues de travail : français et anglais.

Les propositions de communication sont à envoyer jusqu’au 30 septembre 2015. Elles comprendront un résumé de votre communication (200 à 300 mots), accompagné d’une petite biographie.Une sélection d’articles sera publiée sous forme d’ouvrage collectif.

Merci d’adresser vos propositions à l’adresse suivante : newtransparencies@gmail.com

Calendrier à retenir :

  • Date limite de soumission des propositions : 30 octobre 2015.
  • Réponse du comité de coordination : 15 novembre 2015.
  • Date du colloque : 19 au 21 octobre 2016.
  • Date de tombées des articles : 15 décembre 2016.
  • Date de publication de l’ouvrage : septembre 2017.

Comité de coordination :

  • Paul-Hervé AGOUBLI (Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody),
  • Orphée GORÉ (ENS Abidjan / University of Kwazulu-Natal),
  • Élise ADJOUMANI (Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody).

Comité scientifique :

  • KOUAKOU, Jean-Marie, Professeur des Universités, U. Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;
  • COULIBALY, Adama, Professeur des Universités, U. Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;
  • DIANDUE BI, Kacou Parfait, Professeur des Universités, U. Félix-Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;
  • ADOM, Marie-Clémence, Professeur des Universités, U. Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;
  • N’DOUBA, François, Professeur des Universités, U. Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;
  • DE MEYER, Bernard, Professeur des universités, U. Kwazulu Natal (Afrique du Sud);
  • ALANT, JACO, Professeur des Universités, U. Kwazulu Natal (Afrique du Sud) ;
  • DIOP, Papa Samba, Professeur des Universités, U. Paris-Est Créteil (France);
  • LARROUX, Guy, Professeur des Universités, U. de Toulouse Jean-Jaurès (France) ;
  • RENOUPREZ, Martine, Professeur des Universités, U. de Cadix (Espagne) ;
  • HAREL, Simon, Professeur des Universités, U. de Montréal (Canada) ;
  • AOUN, Ali, Maître de Conférences, Université Tunis-Almanar (Tunisie) ;
  • KONATE, Adama Pascal, Directeur Général d’ESATIC (Côte d’Ivoire) ;
  • DJE BI, Tchan Guillaume, Maître Assistant, U. Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan ;

Bibliographie indicative

ALLAM, Malik, Journaux intimes. Une sociologie de l’écriture personnelle, préface de Philippe Lejeune, Paris, L’Harmattan, 1996.

BIDART, Catherine, L’Amitié, un lien social, Paris, La Découverte, 1997

« Dynamiques des réseaux personnels et processus de socialisation : évolutions

et influences des entourages lors des transitions vers la vie » in Revue française

de sociologie, vol. 49, no 3, 2008, pp. 559-583.

DIDIER, Béatrice, Le journal intime, Paris, Presses Universitaires de France, 1976.

LEJEUNE, Philippe, L’autobiographie en France, Paris, Armand Colin, 1971.

MERCKLE, Pierre, Sociologie des réseaux sociaux, Paris, La Découverte, 2011.

NORA, Simon, MINC, Alain, L’informatisation de la société, Paris, La Documentation Française, 1978.

TOURNIER, Michel, Journal extime, Paris, Gallimard, 2004.

WIENER, Norbert, Cybernétique et société, L’usage humain des êtres humains, trad., P.-Y. Mistoulon, présentation inédite de Ronan Le Roux, Paris, Editions du Seuil, 2014.

 

 

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Élections CNESER

Pour les élections CNESER usagers, avec un bulletin NUL réclamons une juste représentation des jeunes chercheurs

La CJC appelle l’ensemble des élus des C.R., C.A. et C.F.V.U ou des conseils académiques (doctorant-e-s ou non) votant pour le collège “usagers” de déposer un bulletin NUL réclamant la création d’un collège électoral “jeunes chercheur-e-s” pour interpeler l’ensemble des acteurs de l’ESR sur la nécessité d’une représentation juste et authentique dans l’ensemble des conseils centraux des universités et au CNESER. 

La CJC accompagne ce geste en promouvant un collège électoral spécifique auprès des établissements, du CNESER et du ministère.

Les jeunes chercheur-e-s pourtant incontournables en mal de représentation

Cette année ont lieu les élections au collège des usagers du CNESER. Les doctorantes et doctorants élus dans les différents conseils (C.A., C.R. et C.F.V.U.) au titre des usagers vont avoir l’occasion de s’exprimer et d’affirmer le manque de représentativité des jeunes chercheur-e-s au sein des institutions en participant à ce vote.

Par leurs enseignements et leurs recherches, les jeunes chercheurs et chercheuses de l’ESR sont des acteurs incontournables de l’ESR.Pourtant, aujourd’hui, nous sommes 70 000 dans des conditions de travail parfois précaires et particulières par rapport aux permanents mais notre représentation au sein des instances de gouvernance n’est ni authentique, ni propre à nos problématiques. Aujourd’hui, ce déni de représentation permet d’ignorer les problématiques des jeunes chercheurs en muselant leur voix.

Cette année, les 70 000 voix des doctorantes et doctorants sont scindées et noyées souvent dans les collèges “usagers” (2 300 000 étudiant-e-s de tous niveaux) et plus rarement dans le collège “enseignants-chercheurs” (68 000 enseignants-chercheurs).

Devant cette situation intolérable et inéquitable, qui ne permet pas aux jeunes chercheurs d’exprimer pleinement leurs opinions, la Confédération des Jeunes Chercheurs appelle depuis sa fondation à la création d’un collège spécifique pour cette population.

Dans les conditions actuelles, comment bien faire entendre la voix des jeunes chercheurs et chercheuses lors des prochaines élections ? La CJC invite les élu-e-s doctorant-e-s des collèges “usagers” à voter avec un bulletin demandant la création d’un collège spécifique lors des élections usagers 2015 au CNESER.

Le collège “usagers” : un collège qui n’a pas pour vocation de représenter les jeunes chercheur-e-s

Les jeunes chercheurs et chercheuses, doctorant-e-s et docteur-e-s effectuent un travail de recherche et parfois d’enseignement au sein des établissements sans y être titulaires d’un emploi permanent. Ils et elles participent aux mêmes missions que les personnels chercheurs et enseignants-chercheurs titulaires : la recherche scientifique et technique ainsi que la valorisation de ses résultats, la formation initiale et continue, la diffusion de la culture, l’information scientifique et technique et la coopération internationale. Or le collège “usagers” est censé représenter les « bénéficiaires » du service public de l’éducation comme les licences et les masters des établissements (article L811-1 du Code de l’Éducation).

Les doctorantes et doctorants, par leur mission de recherche et parfois d’enseignement, n’ont pas vocation à être représentés par ce collège mais sur les collèges personnels des établissements. Les enseignants-chercheurs permanents préparant l’habilitation à diriger des recherches ont une carte d’étudiant mais ne votent pas pour autant dans le collège “usagers”.

Plus d’informations sur http://cjc.jeunes-chercheurs.org/expertise/fiche-representation.pdf

Le CNESER : un conseil national consultatif

Le CNESER est le Conseil National de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche. C’est un conseil consultatif auprès du ministère, où sont discutés tous les textes concernant l’enseignement supérieur et la recherche. Les élections des représentantes et représentants des professionnels au CNESER ont eu lieu jusqu’au 19 juin 2015.

La Confédération des Jeunes Chercheurs : une organisation de représentativité des jeunes chercheurs au niveau national

La CJC (Confédération des Jeunes Chercheurs) est une association de loi 1901, nationale et pluridisciplinaire. Elle regroupe une quarantaine d’associations de doctorant-e-s et de docteurs, bénévolement impliqués dans la reconnaissance du doctorat comme expérience professionnelle. Au niveau national, par son expertise sur le doctorat, elle est un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Au niveau européen, elle participe à la réflexion sur le doctorat et les jeunes chercheur-e-s par l’intermédiaire de l’association EURODOC, dont elle est membre fondateur. Retrouvez la Confédération des Jeunes Chercheurs sur http://cjc.jeunes-chercheurs.org.

Pièce-jointe 1 : CNESERElectionBulletinVote

Pièce-jointe 2 : CNESERElectionLettre

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

“L’exploration du Corps dans les Arts”, colloque international des 1er, 2 et 3 décembre 2011, (Lyon)

***

1er, 2 et 3 décembre 2011 à Lyon

***

           Le premier colloque des Têtes Chercheuses s’est tenu en décembre 2011 à l’Université Lyon 2 et l’ENS SHS de Lyon. Le thème de cette manifestation internationale et transdisciplinaire était :

L’EXPLORATION DU CORPS DANS LES ARTS

Objectifs :

Nos objectifs étaient multiples. Tout d’abord, le but de cette manifestation était d’ancrer et de pérenniser l’activité des Têtes Chercheuses au sein de la communauté scientifique lyonnaise. De plus, donner une visibilité aux travaux des doctorants et jeunes docteurs permet de rendre compte d’une recherche en cours et d’envisager des perspectives professionnelles. Ensuite, le colloque proposait une réflexion pluridisciplinaire en articulant des regards et des interrogations propres à nos disciplines autour d’un thème riche et fédérateur. La question du corps, thème classique tout autant qu’actuel, s’est fait ainsi l’espace d’une réflexion transversale. Enfin, notre ambition était de croiser des approches théoriques et artistiques en invitant des intervenants issus des mondes de la littérature, des arts de la scène et de l’écran ou des langues à échanger autour de cinq axes principaux.

Présentation et problématique :

Déjà un sujet incontournable des représentations classiques, le corps reste un terrain d’exploration pour les différents médiums artistiques du XXIe siècle. Cette constance dans sa représentation fait du corps un thème fédérateur et riche en références. Ce colloque proposait aux doctorants et aux jeunes docteurs de réfléchir, par le truchement de leurs sujets de thèse, à l’exploration du corps dans les arts. Il fut l’occasion de croiser les pratiques, de mêler les approches disciplinaires, en somme de déplier les possibilités qu’offre le corps dans un médium artistique. Il s’agissait moins de dresser un inventaire des différentes représentations du corps à travers les arts que de privilégier une analyse capable non seulement de mettre à jour l’inscription du corps dans le médium artistique, mais également de rendre compte des interactions qui s’opèrent entre le corps et le médium. Le corps est alors envisagé tout autant comme incarnation concrète que comme idéologie.

Par ailleurs, des professionnels invités ont exposé leurs créations autour du corps et une table ronde entre praticiens et universitaires a clôturé ces journées de rencontres.

Les 5 axes de réflexion du colloque sont développés dans L’appel à communication

LES ACTES DU COLLOQUE

Présentation liminaire. Stéphane Caruana, Aurore Fossard, Véronique Labeille

Avant-propos. Kader Mokaddem

I. Corps et procédés techniques

Pour une archéologie du corps au cinéma. Du regard anatomique au regard spectaculaire, l’invention d’un corps utopique. Alice Leroy

De Larkin à Ryan : corps et mouvement dans Walking de Ryan Larkin et Ryan de Chris Landreth. Nicolas Thys

Minority Report: le corps à l’ère de sa transparence absolue. Floriane Lopez

La transparence des corps dans l’art contemporain. Sophie Limare

II. Corps spectateur

Le public lyonnais, un public subversif ? Mélanie Guérimand

Les pratiques de scène et du public dans les concerts de rock : entre séduction et ritualisation. Laure Ferrand

Parcours émotionnel dans la réception d’écritures scéniques contemporaines. Adeline Thulard

Le miroir photographique. Réflexions visuelles sur la posture spectatorielle. Rapahële Bertho

III. Corps dégradé

Education et tempérament : l’originalité de l’écriture humorale dans Guitón Onofre de Gregorio González. Gaëlle Le Gal

Cinéphilie, infirmité et les allégories de défiguration dans The Saddest Music in the World de Guy Maddin. Peggy Larouche

Panser le corps féminin : images, représentations et discours. Kamila Bouchemal

Redonner visage aux gueules cassées. Sculpture et chirurgie plastique pendant et après la Première Guerre mondiale. Ada Ackerman

IV. Corps cadavre

Du « mort de la veille » au corps « introuvable » : présence des morts dans Sallinger et Combat de nègre et de chiens de Koltès. Aurélie Coulon

Se confronter à la mort dans la fiction policière contemporaine : représentation du cadavre dans la scène d’autopsie. Maud Desmet

V. Corps nature

Le corps examiné par la cinéma Apichatpong Weerasethaku. David Vasse

Les « paysages-corps » d’Arno Rafael Minkkinen. Danièle Méaux

Postface : La pensée du corps. Barbara Formis

 

 

Comité d’organisation :

Stéphane CARUANA, Aurore FOSSARD, & Véronique LABEILLE, alors membres élus composant le bureau de l’association

en collaboration avec les membres du comité d’administration :

Jelena ANTIC, Solène BERAUD, Mélanie GUERIMAND, Delphine KLEIN, Gaëlle LE GAL, Isabelle PATROIX.

Comité scientifique :

Stéphane CARUANA, Aurore FOSSARD, & Véronique LABEILLE

Quelques photos de ces 3 journées…

         

          

Partenaires :

ED 3LA, Laboratoire Passages XX-XXI, Laboratoire CELEC

                    

                                                                        

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

“Concurrence(s)”, colloque international des 12,13 et 14 décembre 2013 (Lyon)

***

12, 13 et 14 décembre 2013 à Lyon

***

Image illustration affiche

Le deuxième colloque des Têtes Chercheuses s’est tenu en décembre 2013 à l’Université Lyon 2 et à l’Université Lyon 3. Transdisciplinaire et international, il a fédéré de jeunes chercheurs autour du thème « Concurrence(s) ». Ces derniers étaient invités à s’emparer de cette notion économique pour montrer combien elle pouvait être au cœur des enjeux d’écriture et de création dans le domaine des lettres, des langues, de la linguistique et des arts.

Plusieurs pistes de réflexion ont été proposées (voir l’appel à communications) et, grâce aux propositions riches et variées qui ont été retenues, le programme des trois journées a vu se succéder plusieurs axes dynamiques d’échange (voir le programme) :

***

JEUDI 12 DÉCEMBRE

***

Joutes artistiques (1) : émulations créatives

[Modération : Mélanie Guérimand (Lyon 2, Musicologie)]

 9h10-9h30 : André Cotton (Lyon 2, Musicologie) : Le jazz ou le perpétuel affrontement des performances.
9h30-9h50 : Caroline Delespaul (Lyon 2, Musicologie) : Le Concerto pathétique de Liszt : exemple de la concurrence entre piano et orchestre au XIXe siècle.
9h50-10h10 : Nicolas Hémard (Lyon 3, Institut Longeon, Italien) : La concurrence au sein de l’Académie Philarmonique de Vérone au XVIe siècle.

 

Joutes artistiques (2) : rivalités et affrontements

[Modération : Mélanie Guérimand (Lyon 2, Musicologie)]

11h-11h20 : Christina Koullapi (Lyon 2, Musicologie) : La querelle des Gluckistes et des Piccinistes : un jeu de concurrences.

11h20-11h40 : Solène Béraud (Lyon 2, Arts du spectacle) : La Guerre des Dentelles aura lieu. Rivalités vestimentaires à la Comédie Française et à l’Opéra aux XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Enjeux culturels et politiques (1) :

la concurrence des langues dans les pays plurilingues

[Modération : Stéphane Caruana (UPEMLV, Théâtre/Anglais)]

 14h-14h20 : Mohamed Kamel Abdelillah (Mostaganem, Traduction) : La langue de publicité entre cohabitation et concurrence. Le cas de l’Algérie.

14h20-14h40 : Blaise Michel Djomaleu Kamadeu (Lyon 3, Littérature francophone) : Du bilinguisme officiel à l’idée de concurrence culturelle : analyse comparative et diachronique des exemples camerounais et canadien.
14h40-15h : Cristina Pelà (Grenoble 3, Littérature française et francophone) :Concurrence entre “le français de France” et la langue créole dans l’oeuvre de Léon-Gontran Damas (1912-1978).

 

Enjeux culturels et politiques (2) : oppositions idéologiques

[Modération : Stéphane Caruana (UPEMLV, Théâtre/Anglais)]

 16h-16h20 : Carole Maserati (Le Havre, Etudes anglophones) : “Les Chinois doivent partir !” Concurrence politique et surenchère sinophobe en Californie au temps de la ruée vers l’or.

 

***

VENDREDI 13 DÉCEMBRE

***

 Conférence

[Modération : Marjorie Broussin (Lyon 2, Littérature)]

 9h-10h : Bernard Lahire, sociologue, professeur de sociologie à l’ENS de Lyon : Concurrence, stratégies, luttes : intérêts et limites de concepts sociologiques

 

Filiations revendiquées, filiations brisées : le rapport aux prédécesseurs

[Modération : Marjorie Broussin (Lyon 2, Littérature)]

 

10h30-10h50 : Alexandra Pénot (Lyon 3, Littérature française) : La concurrence des langues à la Renaissance : l’oeuvre de Claude Fauchet dans un contexte de rivalité linguistique.
10h50-11h10 : Guillaume Rousseau (Paris 4-Sorbonne, Littérature française) : Le triangle littéraire de la modernité : Gustave Flaubert, arbitre de la querelle ludique de Raymond Queneau à Alain Robbe-Grillet.
11h10-11h30 : Viviane Bergue (Toulouse 2-Le Mirail, Littérature générale et comparée) : La fantasy et l’ombre de Tolkien : entre imitation et volonté de dépassement, l’impossible concurrence du Seigneur des Anneaux.

Évolutions techniques et concurrences des médias : menaces et aiguillons

[Modération : Pascale Deloche (Lyon 2, Cinéma)]

14h-14h20 : Marylin Marignan (Lyon 2, Cinéma) : La généralisation du parlant à Lyon : une nouvelle concurrence pour l’art dramatique ?
14h20-14h40 : Vladimir Lifschutz (Lyon 2, Cinéma) : De la concurrence comme bouleversement de la politique de création de la série télévisée américaine.
14h40-15h : Laetitia Emerit-Bibié (Bordeaux 3, Linguistique) : Concurrences linguistiques : le discours électronique menace-t-il la langue française ?

Concurrences des mots : richesse et ambiguïté de la langue française

[Modération : Pascale Deloche (Lyon 2, Cinéma)]

16h30-16h50 : Mathieu Goux (Lyon 2, Linguistique) : Qui et Lequel : vrais relatifs, faux concurrents ?

16h50-17h10 : Chloé Richer (ENS LSH, Linguistique) : Ami ou ami ? “d’amour ou d’amitié”.

 

***

SAMEDI 14 DÉCEMBRE

***

 

Trouver sa place : la concurrence et les enjeux de positionnements

[Modération : Florence Bonifay (Lyon 2, Littérature)]

9h-9h20 : Sébastien Abel Laurent (Poitiers, Histoire médiévale) : Concurrence courtoise et positionnement social au sein de la noblesse occitane : l’exemple du partimen (XIIe – XIIIe siècles).
9h20-9h40 : Christel Brun-Franc (Aix-Marseille, Littérature française) : Les Cahiers du Sud dans le champ des revues pendant l’entre-deux-guerres : un positionnement stratégique.

Les commentateurs et les savants : concurrence des discours d’interprétation

[Modération : Florence Bonifay (Lyon 2, Littérature)]

 

10h30-10h50 : Gaëlle Gallo-Bona (Lyon 3, Langue et Littérature françaises) : Un exemple de concurrence dans le domaine médical : médecins contre apothicaires à la Renaissance.
10h50-11h10 : Lionel Piettre (Grenoble 3, Littérature française) : Guichardin et Montaigne : l’émulation comme confrontation entre acteurs et juges de l’histoire.
11h10-11h30 : Elise Lehoux (Paris EHESS, Histoire) : Un lieu de concurrence visuelle autour de 1810 : la Galerie mythologique d’Aubin-Louis Millin.

***

Comité d’organisation et comité scientifique : Florence BONIFAY, Marjorie BROUSSIN, Stéphane CARUANA & Mélanie GUÉRIMAND.

Vignettes sonores : en partenariat avec Radio Brume, nous avons enregistré des vignettes sonores pour présenter quelques communications du colloque : elles sont audibles ici.

Affiche : un concours photos a été lancé pour réaliser l’affiche du colloque. Les photographies proposées par le gagnant, Bruno Mougin, ont été exposées lors du colloque et sont consultables sur ce blog : cliquer ici.

 

Partenaires de la manifestation :
Université Lyon 2, Université Lyon 3
ED 3LA
Faculté LESLA (Lyon 2)
Département ASIE (Lyon 2)
Laboratoires : Passages XX-XXI,  Marge, Gadges,  GRAC, institut Claude Longeon.
Graphiste : Camille Poisson

 

***

Quelques photos de ces 3 journées…

04 16

12

25 DSC_7880
20131214_093944-1 44

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Journées d’étude 2014

Ci-dessous, le programme, et pour lire les articles issus de certaines communications, rendez vous dans l’onglet “Articles”:  http://teteschercheuses.hypotheses.org/2470

Lundi 3 novembre 2014 à Lyon

Mardi 4 novembre 2014 à Saint-Etienne

La troisième édition des journées d’études des Têtes Chercheuses s’est déroulée à Lyon et Saint-Etienne les 3 et 4 novembre 2014. En choisissant de ne pas imposer de thème, l’objectif de cette manifestation était de permettre aux doctorants et aux jeunes docteurs de l’association de présenter leurs travaux publiquement et de leur donner de la visibilité.

Durant ces deux journées nous avons accueilli des intervenants en Lettres, Histoire, Linguistique, Cinéma et Arts que nous avons regroupés autour de problématiques communes. Le dialogue qui a pu s’instaurer entre les interventions au cours de ces deux journées a permis une rencontre des disciplines enrichissante amenant parfois à découvrir des pistes de recherches insoupçonnées.

Comité d’organisation :

Caroline Delespaul, Noémie Boeglin, Laetitia Bibié-Emerit et Chloé Richer.

Intervenants :

Nancy BASSO, Mathieu BERMANN, Gaëlle GALLO-BONA, Mathieu GOUX, Vladimir LIFSCHUTZ, Roula ABI HANNA, Hélène LANNIER, Alexandra PENOT, Noémie BOEGLIN, Karine BERTHOUX, Giuseppe LOVITO, Charlotte LIMONNE, Chloé RICHER, Romain PERRIN.

 

Modérateurs :

Michèle ROSELLINI, maître de conférences en littérature française à l’ENS de Lyon.

Yannick CHEVALIER, maître de conférences en linguistique à l’université Lyon 2.

Benjamin LABÉ, enseignant et docteur en cinéma, université Lumière Lyon 2.

Michèle CLEMENT, professeure de littérature française du XVIè siècle à l’université Lumière Lyon 2.

Michel DEPEYRE, maître de conférences en Histoire et civilisation à l’université Jean Monnet de Saint Etienne.

Jörn GARLEFF, maître assistant titulaire à l’École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne, Historien d’art et d’architecture.

Partenaires de la manifestation :

Les Université Lyon 3, Lyon 2 et Jean Monnet.

L’ED 3LA et L’IETT.

Les laboratoires CIEREC, GADGES, ICAR, GRAC, ISTHME et PASSAGES, FSDIE Lyon 2

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Foire aux savoirs oct-nov. 2015 – APPEL

Annonce de la Villa Gillet :

Peut-être connaissez-vous Mode d’emploi : un festival des idées, organisé par la Villa Gillet. Il s’agit d’un festival de deux semaines consacré aux sciences humaines et à la philosophie qui rassemble des dizaines de penseurs du monde entier.
Un nouveau volet de programmation a vu le jour lors de l’édition 2014, la Foire aux savoirs, qui a connu un véritable succès. L’idée est de permettre à tout un chacun de valoriser ses connaissances et compétences, ses savoirs et savoirs-faire auprès du public, en proposant un “cours” de 20 minutes sur un sujet de son choix.
L’année dernière, les thématiques ont été aussi éclectiques que fascinantes, de la fabrication d’un violon, l’alphabet sanskrit, en passant par la danse du XVIII° siècle les mathématiques appliquées ou la philosophie morale, parmi tant d’autres… La Foire aux savoirs a conquis un public curieux qui a participé en nombre à divers parcours pour découvrir de nouvelles idées et techniques.  Vous pouvez trouver la programmation de l’année précédente sur cette page : http://www.villagillet.net/portail/mode-demploi/foireenspauxenspsavoirs/
Nous serions ravis de vous associer à cette édition 2015 de la Foire aux savoirs qui aura lieu les week-ends des 18 et 19 octobre à Saint Fons / les 21 et 22 novembre à l’Hôtel de Région à Lyon /  les 28 et 29 novembre aux Subsistances à Lyon.
Nous vous prions de trouver ici l’appel à projet sur lequel vous trouverez toutes les informations nécessaires et les modalités d’inscription. Vous pouvez le faire circuler auprès de vos membres, collègues, dans vos réseaux et devenir vous même un des “profs d’un jour”!
La date limite est le 25 juin 2015.

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

SCUIO-IP de Lyon 2

Je vous propose au nom de l’équipe du SCUIO-IP de nous retrouver le vendredi 22 mai, de 9h30 à 11h30, salle CR09 (campus BDR) pour un temps d’échange autour de quelques questions non exhaustives :
Rapide présentation du service et de son organigramme actuel
Comment faire mieux connaître le SCUIO-IP de l’ensemble des étudiants?
Quelles suggestions pour le devenir de la Période d’Intégration dans les années qui viennent (sous réserve de subsides, mais on fait tout pour…)?
A la lumière de l’enquête menée par SESAP sur l’évaluation de la dernière édition de la Période d’Intégration, quelles suggestions pour améliorer les points faibles du dispositif, notamment ce qui concerne les informations portant sur l’explication du travail attendu, des crédits ECTS et des modalités de contrôle des connaissances?
Quelle participation de la part des associations à la prochaine édition de la Période d’Intégration (je n’ignore pas que vous avez eu des échanges sur ce sujet avec madame Marie Reverdy, qui est au titre de ses responsabilités l’interlocutrice de ces associations, mais il peut être intéressant de poursuivre la discussion et refaire un point sur ce sujet)?
J’espère vraiment qu’il vous sera possible de participer à ce moment partagé, que je n’ai pu, malgré mon souhait et celui de l’équipe, organiser plus tôt. Si votre emploi du temps ne le permet pas et que vous avez des suggestions à nous faire, n’hésitez pas à m’envoyer un message.
Au plaisir de vous rencontrer le 22
Cordialement
Katia Zakharia
Professeure à l’université Lyon 2
Directrice du SCUIO-IP

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Nouvelle publication du LLSETI : Un autre regard sur l’objet

Nouvelle publication du LLSETI
Un autre regard sur l’objet
Volume édité par
Raluca Batranu, Elisa Borghino
et Isabelle Patroix
Collection “École doctorale” 
Volume 6
patroix

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Prochaine réunion d’ENthèSe

Nos amis ENthèSe auront leur prochain café doctorant ce mercredi 20 mai (et non pas mars), de 17h à 19h, à Johnny’s Kitchen, 48 rue Saint-Georges, Vieux Lyon ; le sujet ? Enseigner en doctorat. Grâce au partenariat entre les Têtes Chercheuses et ENthèSe, tout membre d’une association peut participer aux réunions de l’autre sans avoir à adhérer.

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search