Colloque “L’auteur(e) et ses doubles” (4 et 5 octobre 2013)

affiche_version defL’auteur(e) et ses doubles –

Stratégies de mise en scène de la figure auctoriale dans l’espace franco-germanophone

***

les 4 et 5 octobre 2013

à la Maison de la Recherche, Paris Sorbonne

 ***

organisé par Aline Vennemann et Delphine Klein

en partenariat et avec le soutien du CIERA dans le cadre des colloques juniors, et avec le soutien de l’ED ALL de l’Université Rennes 2 et du CELEC (EA 3069 de l’Université Jean Monnet, St Etienne)

***

Présentation du colloque

Antoine Compagnon nous rappelle que l’auctor désigne « celui qui se porte garant de l’œuvre » et, du fait de sa dérivation de auctoritas, aussi « celui qui par son œuvre détient l’autorité »1. On se gardera cependant de confondre l’écrivain, celui qui compose une œuvre, avec l’auteur qui, lui, est une construction historique et sociale dont la conception change selon les codes dominants d’une époque. Le concept de l’auteur(e) ne renvoie pas à un individu réel mais à une figure auctoriale qui n’existe qu’au travers et qu’au sein de la création littéraire/artistique2. Comment une fiction auctoriale peut-elle se porter garant de l’œuvre, voire lui conférer une certaine cohésion, construite dans la durée ?

Depuis les débats sur la propriété intellectuelle et sur les droits d’auteur dans un monde où l’accès au savoir, aux textes et réalisations audio-visuelles est presque universel, où les frontières s’estompent sur le plan virtuel de la toile, l’autorité auctoriale est plus que jamais en discussion. La prétendue « mort de l’auteur », annoncée par Roland Barthes, est remise en question (Bouju, L’autorité en littérature, 2010) et le concept de l’auteur(e) se modifie sensiblement3. Assisterait-on là à un retour en force de l’auteur (Jannidis, Rückkehr des Autors, 1999) ? Il nous semble opportun de questionner l’autorité de l’auteur(e) par le truchement de ses autofictions dans le processus de création (voire moyennant ses mises en scène dans le monde réel) et dans le processus de réception (nous pensons ici au lecteur, au spectateur et au visiteur d’un site ou d’un musée). A quelles stratégies l’artiste a-t-il recours pour mettre en relief ses doubles ? Par ailleurs, nous tâcherons de définir les positionnements possibles de la figure auctoriale dans le champ littéraire et l’espace public. Au-delà de l’image personnelle que chaque récepteur peut se forger de l’auteur(e) d’une œuvre, il conviendrait de dévoiler le « masque d’autorité »4 de l’auteur(e) ou sa « posture », comme le dirait Jérôme Meizoz5. Partant, la question de la réception s’impose : comment le lecteur-spectateur considère-t-il dans sa quête de sens la figure de l’auteur(e), issue d’une construction collective et individuelle ?

***

L’objectif de ce colloque est la mise en réseau de jeunes chercheurs qui, dans le cadre de leurs recherches actuelles, se confrontent à la question vaste et épineuse de l’auctorialité dont il n’existe pas encore de définition qui fasse « autorité ». La perspective du colloque sera double : d’une part synchronique (pour comparer divers phénomènes d’auctorialité), d’autre part diachronique (afin de saisir l’évolution de la figure de l’auteur(e) au fil des siècles). Ce colloque junior est conçu comme un prélude au colloque de 2014 qui recentre ces mêmes problématiques sur l’œuvre d’Elfriede Jelinek.

***

Programme

Vendredi 4 octobre 2013

14h30 : Ouverture officielle

14h45 : Conférence inaugurale de Mme Véronique GELY (PR de Littérature Générale et Comparée, Directrice du Centre de Recherche en Littérature Comparée EA 4510, Université Paris-Sorbonne, Présidente de la Société Française de Littérature Générale et Comparée) : L’auteur(e) : entre héros culturel et personnage de fiction

  •  Échanges autour de la conférence

1. Les doubles de l’auteur(e) au sein de ses œuvres

Président de séance : Bernard BANOUN, PR de littérature allemande à l’Université Paris-Sorbonne, traducteur littéraire

15h45 : Bénédicte TERRISSE (docteure en Études Germaniques, MCF à l’Université de Nantes) : Institution postale, meurtre et métalepse : Wolfgang Hilbig et ses fictions d’une auctorialité est-allemande

  • échanges

16h50 : Isabelle PATROIX (doctorante en Lettres et Art, Université Grenoble 3) : Définir les figures auctoriales de Wajdi Mouawad dans ses pièces à la lumière de l’autofiction

17h15 : Frédérique GIRAUD (doctorante en Sociologie, ENS de Lyon) : L’auteur dans son œuvre : les doubles fictifs au service de la promotion de soi

  •  Échanges

18h00 : Bilan de la première journée

***

Samedi 5 octobre 2013

9h45 : Accueil et présentation de la deuxième journée

2. L’artiste dans l’espace public : le jeu du droit,  le droit en jeu

Présidente de séance : Bénédicte MASELLI, doctorante en Histoire de l’art contemporain à l’Université Rennes 2

10h00 : Communication à deux voix de Delphine KLEIN (doctorante en Études Germaniques, Lyon 2) et Aline VENNEMANN (doctorante en Études Germaniques et Arts du Spectacle, Rennes 2 / Freie Universität Berlin) : Nouvelles stratégies éditoriales ? Les enjeux de la publication en ligne à travers l’exemple du site d’Elfriede Jelinek

10h25 : Bouboucar DIONGUE (doctorant en Droit, Université de Picardie) : La crédibilité de l’accès libre aux œuvres face aux « droits réservés »

11h20 : Antoine MOREAU (docteur en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication, MCF en SIC et Arts Numériques à l’Université de Franche-Comté, Montbéliard, initiateur de Copyleft Attitude et de la Licence Art Libre) : Du copyright au copyleft ou de l’Auteur aux auteurs

  •  Échanges

3. Situer l’auteur(e) dans le champ artistique : stratégies de contrôle de la réception d’une œuvre

Présidente de séance : Diane WATTEAU, artiste et critique d’art, MCF en Arts plastiques à l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne

13h30 : Cécile LAMBERT (doctorante en Littérature Française, Université Paris IV / Humboldt-Universität) : Oser le matérialisme : La Mettrie face à la République des Lettres du XVIIIe siècle

13h55 : Marie PUREN (doctorante en Histoire, École Nationale des Chartes, Paris) : L’auteur et ses pseudonymes. Stratégies d’écriture et mise en scène chez Jean de la Hire

  • Échanges

15h00 : Marie-Christine GAY (doctorante en Études Théâtrales, Université Paris-Nanterre) : Le passage de l’autorité de la plume aux planches : Jean Genet et les créations scéniques ouest-allemandes de son œuvre (1957-1975)

15h25 : Séverine LEROY (doctorante en Études Théâtrales et chargée de projet du Centre d’Études et de Ressources Numériques pour les Arts du Spectacle, Université Rennes 2) : Création de ressources numériques sur le processus de création : quels enjeux ?

  • Échanges

16h15 : Clôture du Colloque

CIERA_Logo_2013(1)        CelecLogo

logorennes2_noir

Logo_Paris4_CouleurRVB_2013


  1. Voir le cours de Antoine COMPAGNON, Qu’est-ce qu’un auteur ? IV. Généalogie de l’autorité URL : http://www.fabula.org/compagnon/auteur4.php []
  2. Voir à ce titre Michel FOUCAULT, « Qu’est-ce qu’un auteur ? » (1969), Dits et Écrits, tome 1, Gallimard, Paris, 1994. []
  3. Voir par exemple E. BROUDOUX, P. BOOTZ, J. CLEMENT et. al., « Auctorialité : production, réception et publication de documents numériques », La redocumentarisation du monde, éd. par Roger PEDAUQUE, 2005, URL : http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/12/06/99/PDF/08PSI-auteur-V3.pdf []
  4. Claude CALAME, Masques d’autorité. Fiction et pragmatique dans la poétique grecque antique, Les Belles Lettres, Paris 2005. []
  5. Jérôme MEIZOZ, « Ce que l’on fait dire au silence : posture, ethos, image d’auteur », Argumentation et Analyse du Discours [En ligne], 3 | 2009, mis en ligne le 15 octobre 2009, Consulté le 27 octobre 2011. URL : http://aad.revues.org/667 ; Jérôme MEIZOZ, Postures littéraires : Mises en scène modernes de l’auteur, Slatkine érudition, Genève, 2007. []

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.