Quatrième séance du séminaire 2017-2018 des Têtes Chercheuses !

Nous nous réjouissons d’annoncer aujourd’hui la quatrième séance de notre séminaire de recherche sur les Humanités Numériques ! Nous nous retrouverons le
jeudi 29 mars, de 14h à 17h, 
en salle 410 de la MILC 
Après avoir parlé de la littérature hors les livres, des bases de données et de la génétique dans tous ses états, cette séance portera sur « Interactivité, réticularité et ouverture dans l’édition numérique critique ». On y  interrogera les spécificités de l’édition numérique critique, notamment vis-à-vis des éditions traditionnelles haptiques, en s’intéressant en particulier sur les dispositifs d’interaction et d’hypertexte que permettent ces nouvelles formes de publication.
Nous revenons à la version standard de ce séminaire pour cette séance qui fera dialoguer une doctorante et un chercheur plus expérimenté.
  • Ce sera d’abord Ariane Pinche, doctorante à Lyon-III (CIHAM), qui présentera une communication centrée sur « L’édition numérique des Seint Confessor : encoder, visualiser et analyser » ;
  • suivra Alexandre Gefen, directeur de recherche au CNRS (Paris-III-Sorbonne nouvelle), à propos des « Approches quantitatives et distant reading ».
Pour vous donner une idée de ce que permet l’édition numérique des textes classiques, nous vous proposons, en guise de teaser, de faire un tour du côté du projet Artamène (dont Alexandre Gefen a été un des responsables), un travail assez monumental pour rendre enfin lisible le pléthorique roman Artamène ou le Grand Cyrus de Mlle de Scudéry, l’un des plus longs jamais écrits, et pour le présenter sous les formes mêmes dans lesquelles il était lu au XVIIème siècle.
Pour information, la cinquième et dernière séance, qui portera sur la restitution virtuelle, aura lieu le 9 mai 2018.
Nous espérons vous voir toujours aussi nombreux pour poursuivre cette belle réflexion épistémologique autour de l’évolution de nos pratiques de recherche face aux nouveaux supports numériques !

Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *