Lancement du projet « La vie intellectuelle à l’Université »

Michèle Clément (P.U., Lyon-II) et Monica Martinat (MCf HDR, Lyon-II) ont lancé le 15 novembre dernier le projet « La vie intellectuelle à l’Université », qui vise à engager une réflexion sur le rôle intellectuel de l’Université dans la société, en se concentrant sur la faculté de Lyon-II (1973-2018), prise comme étude de cas. Vous trouverez en document attaché la feuille de route rédigée à la suite de la soirée de lancement.

En attendant de voir si et comment les Têtes Chercheuses peuvent s’adosser à ce projet, nous relayons ici les dates des premières tables-rondes :

  • jeudi 1 er février 2018 : Univer-cité, dedans/dehors (engagement, culture, cité…), Lyon 2, salle précisée ultérieurement ;
  • jeudi 1 er mars 2018 : Livres lus, livres écrits (singularité des livres en SHS ?) ;
  • mardi 3 avril 2018 : Temps et temporalités de la vie intellectuelle universitaire ;
  • mardi 22 mai 2018 : dessiner un paysage intellectuel de Lyon 2 ? (Point sur les diverses propositions de travail : UTA, Formation continue, Pour un Autre Code du Travail, travail sur l’IFS (Institut de formation syndicale), PUL, espaces physiques et espace du savoir, …).

Il est possible de s’inscrire pour animer une de ces tables-rondes : prendre contact avec Michèle Clément ou Monica Martinat.

mission-enseignementsup

Feuille de route


Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Ce contenu a été publié dans Billets par Têtes Chercheuses. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.