Poste d’assistant-e suppléant-e en histoire moderne à 80% à l’IHR

L’Institut d’histoire de la Réformation cherche Un-e assistant-e suppléant-e en histoire moderne à 80%

Profil exigé : Master en histoire, lettres ou théologie, ou diplôme équivalent. Bonnes connaissances linguistiques, notamment en français (langue maternelle ou excellente maîtrise à l’écrit comme à l’oral), anglais ou allemand; la connaissance du latin est un atout.

Cahier des charges : L’assistant-e suppléant-e consacrera deux jours par semaine aux tâches de l’Institut, à savoir :  participer aux activités scientifiques organisées par l’IHR ainsi qu’à leur élaboration (colloques, séminaires, etc.), épauler le corps enseignant de l’IHR dans ses activités d’enseignement et de recherche (préparation du matériel d’enseignement, encadrement des étudiants et initiation aux méthodes de travail, etc.) L’assistant-e suppléant-e consacrera le reste de son temps de travail à la préparation d’un doctorat dans le domaine de l’histoire religieuse de l’époque moderne (XVIe -XVIIIe siècles).

Durée de l’engagement : 2 ans

Conditions financières : Classe 8 (dès CHF 52’854.- annuels selon barème du 1.1.2015)

Dossier de candidature :

 lettre de motivation

 1 lettre de recommandation

 CV

 diplôme de master (seront acceptées sous réserve les candidatures des étudiants qui prévoient d’obtenir leur diplôme avant la date d’engagement), PV d’examens, liste de notes (transcript) avec les intitulés des cours et séminaires suivis (MA)

 mémoire de master et/ou travail écrit jugé significatif

Délai des candidatures : 1 er novembre 2015

Date d’entrée en fonction : 1er janvier 2016 ou date à convenir

Dossier à envoyer sous forme électronique à la Directrice : Maria-Cristina.Pitassi@unige.ch avec copie au secrétariat : Lorraine.Dubuis@unige.ch

 


Têtes Chercheuses

Association de doctorants en Lettres, Langues, Linguistique et Arts implantée en Rhône-Alpes, les Têtes Chercheuses organisent des réunions mensuelles et des manifestations scientifiques afin de permettre l'échange et l'émulation entre doctorants.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *