Prochaine réunion mardi 6 décembre : « Sujets croisés »

Nous nous retrouvons le mardi 6 décembre pour la dernière réunion TC avant la fin du semestre : « Sujets croisés ». Nous avons prévu de tester une idée que nous avons derrière la tête depuis quelques mois, un nouveau format d’échanges. À partir de notions ou d’options méthodologiques générales, nous débattrons de problèmes qui se posent de manière spécifique dans nos recherches.

Après un temps d’introduction, le temps principal de la réunion prendra la forme d’un atelier articulé autour de quatre sujets, au choix : historiographie, genre, brièveté, sources. Ces quatre sujets nous ont paru constituer des foyers de discussions permettant de mettre à plat des enjeux scientifiques susceptibles de parler à nombre de doctorant.e.s : quelle méthode historiographique suivre lorsqu’une partie de notre thèse contribue à (ré)écrire l’histoire ? quel(s) usage(s) peut-on faire du concept de genre (gender) ? quelles analyses peut-on déployer dans l’étude des formes brèves ? à quel(s) traitement(s) et à quelle(s) interprétation(s) peut-on soumettre les sources ?

Si l’un de ces sujets vous interpelle, venez ! (Sinon, venez quand même, et si vous avez une question avant de venir, n’hésitez pas à nous la poser, bien sûr)

Rendez-vous comme d’habitude de 17h à 19h30 en salle G123 (Lyon 2, 86 rue Pasteur, 1er étage) !

affiche_tc_dec_2016

 

Journée d’études du labo junior REPHAM le 25/11 : « Le pouvoir se met en scène : le pouvoir et ses publics à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) »

La prochaine journée d’études du laboratoire junior REPHAM (Représentations et Exercice du Pouvoir : l’Héritage Antique à l’époque Moderne) :

« Le pouvoir se met en scène : le pouvoir et ses publics à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) ».

Cette journée d’études est centrée sur la théâtralité et le public, et entend explorer la complexité des démonstrations de pouvoir et des relations de pouvoir qui se jouent dans des contextes de spectacle.

Le programme est consultable sur l’affiche ci-dessous.

Rendez-vous le vendredi 25 novembre à l’ENS de Lyon, en salle R111, à 9h.

Au plaisir de vous y retrouver,

Le comité organisateur,
Alberto Fabris (IHRIM ENS de Lyon)
Caroline Labrune (CELLF Paris Sorbonne)
Lola Salem (ENS de Lyon)
Charlotte Triou (IHRIM Lyon 2)

aff_a3_repham_25_nov_2016

Le 22 novembre, soutenance blanche de Florence Bonifay : « Concurrences poétiques. Identités collectives et identités singulières autour de la «Pléiade» (1549-1585) »

Rendez-vous le mardi 22 novembre de 18h à 19h30, en salle G112 (à Lyon 2, au 86 rue Pasteur, 1er étage), pour la soutenance blanche de Florence Bonifay, doctorante en littérature française du XVIe siècle (pour quelques jours encore !).

Sa thèse est intitulée : Concurrences poétiques. Identités collectives et identités singulières autour de la « Pléiade » (1549-1586).

affiche_soutenance_florence_nov2016

Café doctorants d’ENthèSe

« Se lancer dans le doctorat : motivations et retours d’expérience »

Pour reprendre des forces en cette période de grand froid, nos amis à ENthèSe (l’association des doctorants de l’ENS) vous proposent d’échanger entre jeunes chercheurs dans une ambiance conviviale le mercredi 16 novembre de 17h à 19h, au Johnny’s Kitchen (Vieux Lyon). Ce nouveau Café Jeunes chercheurs sera consacré aux raisons de se lancer dans le doctorat et aux modalités de début de parcours doctoral.

Inscription obligatoire par mél à l’adresse suivante (jocelyn.dutil[at]ens-lyon.fr), lundi 14 novembre au plus tard ! Manifestation réservée aux adhérents d’ENthèSe des Têtes Chercheuses  (possibilité d’adhérer sur place).

Séminaire « La fabrique pongienne » : le recours aux dictionnaires

Mercredi 9 novembre 2016 de 14 à 18h en salle Caillemer (15 quai Claude Bernard, Lyon 7è)

La Fabrique pongienne est un séminaire bisannuel organisé par le Groupe Marge de l’Université Lyon 3 et le labex OBVIL. Il se déroulera alternativement à Lyon 3 et à l’Université Paris-Sorbonne, et sera l’occasion de poser des questions de poétiques et de théorie littéraire à l’œuvre de Ponge, mais aussi avec elle, à travers voire parfois contre elle. Alors qu’un Dictionnaire Ponge est en préparation aux éditions Classiques Garnier, les deux premières séances du séminaire seront consacrées au « recours au(x) dictionnaire(s) ». Cette année, le séminaire aura lieu à la suite de l’Assemblée Générale annuelle de la Société des Lecteurs de Francis Ponge.

Le recours au(x) dictionnaire(s)
Ponge écrit en 1944 : « Après une certaine crise que j’ai traversée, il me fallait (parce que je ne suis pas homme à me laisser abattre) retrouver la parole, fonder mon dictionnaire. J’ai choisi alors le parti pris des choses ». Le recours aux dictionnaires – au Littré en particulier – est constant chez lui, et consubstantiel à l’élaboration de sa poétique. Il s’agit de se réapproprier le discours lexicographique après avoir fait l’expérience de ses insuffisances : l’ambition de connaissance par l’écriture se trouve interrogée dans les écarts mais aussi dans les similitudes entre ses « descriptions-définitions-objets-d’art programme-ponge-1littéraire » et la pratique lexicographique. À travers le rapport qu’entretient la poétique de Ponge au(x) dictionnaire(s) se pose plus généralement la question de la construction des savoirs dans et par l’écriture, dans et contre la langue, question que, à partir de Flaubert et de Mallarmé, nombre de textes de la modernité abordent selon des modalités dont il convient d’interroger les singularités.
L’institution du dictionnaire telle qu’elle se développe au XIX e siècle interroge également la destination des savoirs, et dans l’ambition de fonder son dictionnaire se lit une tension dans le rapport aux « mots de la tribu », entre aspiration à un langage propre et désir de créer du commun.

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES :
Benoît Auclerc, Université Lyon 3 – Groupe Marge
Pauline Flepp, Université Paris-Sorbonne – Labex OBVIL
CONTACT :
frederique.lozanorios@univ-lyon3.fr- 04 78 78 73 92

Concert pour les étudiants

L’occasion de réviser ses classiques ailleurs que dans un amphithéâtre !

Dans le cadre de la 26ème édition du Concert pour les Etudiants, l’Auditorium ouvre ses portes mercredi 23 novembre à 20H pour un concert symphonique gratuit !

Depuis sa création, cet événement a réussi à rassembler plus de 50 000 étudiants, leur permettant ainsi de rencontrer gratuitement un grand répertoire symphonique ainsi que le travail d’exception mené tout le long de l’année par l’Orchestre national de Lyon.

Au programme :

Polonaise d’Eugène Onéguine

Symphonie n°5 de Tchaïkovski

Retrait des billets
Lundi 7 novembre à 11h sur http://www.auditorium-lyon.com/Programmation-16-17/Concert-pour-les-etudiants

Ou sur place de 11h à 18h, ou par téléphone au 04 78 95 95 95 (de 11h à 17h)

Prix : Gratuit
Retrouvez l’événement sur Facebook !cple16-visuel

Prochaine réunion lundi 7 novembre : « publier »

Lundi 7 novembre 2016 : « publier ».

17h-19h30, à Lyon 2, salle G123 (86, rue Pasteur, 1er étage).

Nous parlerons des différents cadres de publication qui peuvent s’offrir à nous et des types d’écriture scientifique qu’ils impliquent.  Publier un article dans une revue de spécialistes ou de non-spécialistes, tenir un carnet hypothèses… Chaque contexte de publication a ses ficelles et nous confronterons nos pratiques, nos habitudes  et nos méthodes !
Nous aurons en outre le plaisir d’accueillir Marie-Jeanne Zenetti, enseignante-chercheuse à l’Université Lumière Lyon 2, qui évoquera les enjeux de la publication sur un blog, et les questions que pose une démarche à mi-chemin entre l’écriture scientifique et l’écriture journalistique.

 affiche_novembre_2016

Missile n°5 : « nous »

Le cinquième numéro de notre journal Missile portera sur “nous” !

Une invitation à réfléchir aux enjeux politiques, linguistiques, ou sémantiques cachés derrière les usages du pronom “nous”. L’appel à contributions se trouve sur cette page du blog : http://teteschercheuses.hypotheses.org/missile-le-journal-des-tetes-chercheuses/missile-n5-nous/missile-n5-nous-appel-a-contributions

Nous espérons que vous serez inspirés par ce thème, et attendons vos articles pour le 23 décembre 2016 !

2ème séance du séminaire doctoral du GADGES jeudi 20 octobre 2016

Jeudi prochain, le 20 octobre, aura lieu la deuxième séance du séminaire doctoral « Les jeudis du GADGES » qui porte cette année sur le thème : « Editer une anthologie de prières subverties (XVIe-XVIIIe) ».

Cette séance sera animée par Mathilde Bombart et portera sur : « Un foyer polémique : prières subverties de la Fronde».

Elle aura lieu le jeudi 20 octobre 2016, de 16 à 18h, en salle Chevreul 207.

Open Access Week à L’Université de Lyon

Dans le cadre de l’Open Access Week (semaine internationale du libre accès), nous vous convions le mardi 25 octobre à une journée de conférences et d’ateliers, autour de l’Open Science et de la place de l’éthique dans celle-ci.

L’Open Science ouvre la voie à de nouvelles manières de faire de la recherche et de la publier, plus partagées, plus collaboratives, plus transparentes, plus accessibles au citoyen. Plus que jamais, l’éthique est au cœur des questionnements et des débats. Elle se déploie sur l’ensemble du cycle de l’activité de recherche, depuis le moment de la production des données jusqu’à la publication et la valorisation de ses résultats.

C’est précisément à cette question fondamentale, exacerbée par la généralisation des outils numériques, qu’est consacrée la matinée.

L’après-midi sera consacrée à différents ateliers qui s’articuleront autour des deux grands thèmes que sont le droit et l’éthique appliqués aux publications et aux données de la recherche.

Lieux :
MAISON INTERNATIONALE DES LANGUES ET DES CULTURES (MILC) – 35 rue Raulin -69007 Lyon (matinée)
UNIVERSITÉ DE LYON – 92 rue Pasteur – 69007 Lyon (après-midi)

Accès gratuit sur inscription sur https://oawlyon2016.sciencesconf.org/ (nombre de places limité)

 

Appel à candidature : émission pour doctorant sur Trensistor

Trensistor, la webradio étudiante de l’ENS de Lyon, va présenter prochainement une nouvelle émission dont l’objectif est de donner la parole aux doctorants. L’idée est de proposer, à ceux d’entre vous qui le souhaitent, un assez long entretien (1 heure éventuellement) pour présenter et discuter vos perspectives de recherche, à la fois dans le contenu, mais aussi dans le quotidien de jeune chercheur. Toutes les disciplines et toutes les perspectives de recherche sont les bienvenus, l’animateur qui sera avec le doctorant sera choisi en fonction du sujet.

Si vous souhaitez bénéficier de cet espace de parole (les émissions sont diffusées publiquement sur le site internet de la webradio) et participer à l’émission, merci de contacter Robin Lenoir (robin.lenoir [at] ens-lyon.fr).

Une initiative qui peut-être intéressante pour faire connaître vos travaux !

Venez rencontrer Catherine Cusset à la Villa Gillet !

Catherine Cusset, romancière, en dialogue avec Clémentine Goldszal, journaliste à Vogue et Vanity Fair
Rencontre autour de L’Autre qu’on adorait (Gallimard).

Avec le soutien des éditions Gallimard

«Quand tu penses à ce qui t’arrive, tu as l’impression de te retrouver en plein David Lynch. Blue Velvet, Twin Peaks. Une ville universitaire, le cadavre d’un garçon de vingt ans, la drogue, la police, une ravissante étudiante, une histoire d’amour entre elle et son professeur deux fois plus âgé : il y a toute la matière pour un scénario formidable. Ce n’est pas un film. C’est ta vie.»

L’Autre qu’on adorait fait revivre Thomas, un homme d’une vitalité exubérante qui fut l’amant, puis le proche ami de la narratrice, et qui s’est suicidé à trente-neuf ans aux États-Unis. Ce douzième roman de Catherine Cusset, où l’on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.

> 6€ / Gratuit pour les étudiants, les lycéens, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA

Entrée sans réservation, dans la limite des places disponibles

Pour plus d’infos, voir le site du Villa Gillet : http://www.villagillet.net/portail/la-villa-toute-lannee/detail/article/rencontre-avec-catherine-cusset/

Traverser l’Atlantique-Migrations des techniques et des imaginaires

Les jeudi 13, vendredi 14, et samedi 15 octobre, aura lieu le colloque sur le thème « Traverser l’Atlantique-Migrations des techniques et des imaginaires ». Organisé par les laboratoires Passages XX-XXI et MARGE, le colloque se déroulera dans l’amphithéâtre Huvelin.

Le programme complet est disponible dans ce PDF

affichemigrationsatlantique