Missile n°5 « NOUS » : l’appel court jusqu’au 13 février 2017

Mis en avant

Pour permettre aux personnes qui le souhaiteraient encore de soumettre un article, et notamment les doctorants de première année nouvellement inscrits, nous avons décidé de repousser au 13 février 2017 la date limite pour l’envoi des productions.

Les contributions sont à envoyer à l’adresse teteschercheuses.journal [at] gmail.com.

Au plaisir de vous lire !

Journée d’étude « Systèmes linguistiques et multilinguisme : l’exemple du hittite » vendredi 20 janvier

Une journée d’étude sur les Hittites aura lieu très prochainement, le vendredi 20 janvier de 14h à 18h15, salle Reinach, au 4e étage de la MOM.

Elle est co-organisée par le Département des Sciences du Langage / Université Lyon 2, le laboratoire HiSoMA, et la MOM (Maison de l’Orient et de la Méditerranée).

Toutes les infos et le programme en pdf : affiche-hittite

Les jeudis du GADGES (IHRIM-Lyon 3): prochain séminaire jeudi 19 janvier

La prochaine séance du séminaire Les jeudis du GADGES (IHRIM-Lyon 3) portant cette année sur le thème Éditer une anthologie de prières subverties (XVIe – XVIIIe siècles) aura lieu jeudi 19 janvier 2017 de 16 à 18h, en salle Chevreul 206.

Celle-ci sera animée par Pierre Giuliani (Université catholique de Lyon, IHRIM-Lyon 3), et portera sur « Les questions théologiques et leur instrumentalisation ».

 plus d’informations:

Frédérique Lozanorios
Gestionnaire de l’équipe MARGE et du GADGES
Université Jean Moulin-Lyon 3
18, rue Chevreul
69007 LYON
04.78.78.73.92
frederique.lozanorios@univ-lyon3.fr
Programme complet des jeudis du GADGES:

editer-une-anthologie-2016

Appel à contributions pour la revue « Fantasy Art and Studies », n°2 : Nouvelle date !

Alors que le premier numéro de la revue Fantasy Art and Studies est sorti en automne, vous pouvez d’ores et déjà proposer une contribution pour le deuxième numéro avant la nouvelle date : le 31 janvier 2017 pour le thème : « Villes et merveilles ». L’appel est ici : Cities and wonders

Appel à participation : Festival « Fais Pas Genre » les 7, 8 et 9 mars 2017 à Lyon 2, par l’association Envolée Culturelle

« Fais Pas Genre » est un festival qui questionne les stéréotypes entre les femmes et les hommes. Il aura lieu les 7, 8 et 9 mars 2017 sur le campus Porte des Alpes, Université Lumière Lyon 2.
C’est un festival universitaire et inter-associatif organisé par l’association Envolée Culturelle qui promeut la culture et les arts sur le campus.
Cette manifestation sera l’occasion de mêler conférences, animations et spectacles pour questionner les étudiant.e.s aux questions liées au genre. Le thème du concours de nouvelles de cette année est « Métamorphoses ».

L’association Envolée Culturelle propose de participer au festival à travers l’animation d’une émission de radio un peu en amont des dates du festival. La radio partenaire est RL2, web radio de Lyon 2. La durée, selon les besoins, serait idéalement de 30 minute et pourrait aller jusqu’à une heure au maximum. Le but serait qu’un.e doctorant.e expose ses recherches. Il pourrait être intéressant pour un.e doctorant.e motivé.e par ce projet et qui étudie :
– les questions de genre,
– les métamorphoses dans les lettres, les arts ou les sciences humaines.

Le sujet n’est pour l’instant qu’au stade d’esquisse et nous serions très heureux de recevoir vos propositions.

Séance séminaire MARGE : Pouvoir et écriture de l’Histoire dans la littérature féminine (XVIIIe-XXIe siècles) le 6 décembre

La première séance du séminaire de MARGE organisé par Régine Jomand-Baudry et Cyril Frances, et portant sur « Pouvoir et écriture de l’Histoire dans la littérature féminine (XVIIIe-XXIe siècles) » aura lieu mardi 6 décembre de 17h à 20h.

Marc-André Bernier, de l’Université du Québec à Trois-Rivières, interviendra sur le thème « Madame d’Arconville, actrice et historienne de la Révolution française », puis Sophie Coavoux de l’Université Lyon 3 interviendra sur « Histoire et histoires du privé dans les textes fictionnels de femmes en Grèce au XIXe siècle ».

Ci ,jointe, vous trouverez l’affiche du séminaire présentant les différentes séances à venir.

 La séance du mardi 6 décembre aura lieu en salle Chevreul 201 (18 rue Chevreul).

 

Prochaine réunion mardi 6 décembre : « Sujets croisés »

Nous nous retrouvons le mardi 6 décembre pour la dernière réunion TC avant la fin du semestre : « Sujets croisés ». Nous avons prévu de tester une idée que nous avons derrière la tête depuis quelques mois, un nouveau format d’échanges. À partir de notions ou d’options méthodologiques générales, nous débattrons de problèmes qui se posent de manière spécifique dans nos recherches.

Après un temps d’introduction, le temps principal de la réunion prendra la forme d’un atelier articulé autour de quatre sujets, au choix : historiographie, genre, brièveté, sources. Ces quatre sujets nous ont paru constituer des foyers de discussions permettant de mettre à plat des enjeux scientifiques susceptibles de parler à nombre de doctorant.e.s : quelle méthode historiographique suivre lorsqu’une partie de notre thèse contribue à (ré)écrire l’histoire ? quel(s) usage(s) peut-on faire du concept de genre (gender) ? quelles analyses peut-on déployer dans l’étude des formes brèves ? à quel(s) traitement(s) et à quelle(s) interprétation(s) peut-on soumettre les sources ?

Si l’un de ces sujets vous interpelle, venez ! (Sinon, venez quand même, et si vous avez une question avant de venir, n’hésitez pas à nous la poser, bien sûr)

Rendez-vous comme d’habitude de 17h à 19h30 en salle G123 (Lyon 2, 86 rue Pasteur, 1er étage) !

affiche_tc_dec_2016

 

Journée d’études du labo junior REPHAM le 25/11 : « Le pouvoir se met en scène : le pouvoir et ses publics à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) »

La prochaine journée d’études du laboratoire junior REPHAM (Représentations et Exercice du Pouvoir : l’Héritage Antique à l’époque Moderne) :

« Le pouvoir se met en scène : le pouvoir et ses publics à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) ».

Cette journée d’études est centrée sur la théâtralité et le public, et entend explorer la complexité des démonstrations de pouvoir et des relations de pouvoir qui se jouent dans des contextes de spectacle.

Le programme est consultable sur l’affiche ci-dessous.

Rendez-vous le vendredi 25 novembre à l’ENS de Lyon, en salle R111, à 9h.

Au plaisir de vous y retrouver,

Le comité organisateur,
Alberto Fabris (IHRIM ENS de Lyon)
Caroline Labrune (CELLF Paris Sorbonne)
Lola Salem (ENS de Lyon)
Charlotte Triou (IHRIM Lyon 2)

aff_a3_repham_25_nov_2016

Le 22 novembre, soutenance blanche de Florence Bonifay : « Concurrences poétiques. Identités collectives et identités singulières autour de la «Pléiade» (1549-1585) »

Rendez-vous le mardi 22 novembre de 18h à 19h30, en salle G112 (à Lyon 2, au 86 rue Pasteur, 1er étage), pour la soutenance blanche de Florence Bonifay, doctorante en littérature française du XVIe siècle (pour quelques jours encore !).

Sa thèse est intitulée : Concurrences poétiques. Identités collectives et identités singulières autour de la « Pléiade » (1549-1586).

affiche_soutenance_florence_nov2016

Café doctorants d’ENthèSe

« Se lancer dans le doctorat : motivations et retours d’expérience »

Pour reprendre des forces en cette période de grand froid, nos amis à ENthèSe (l’association des doctorants de l’ENS) vous proposent d’échanger entre jeunes chercheurs dans une ambiance conviviale le mercredi 16 novembre de 17h à 19h, au Johnny’s Kitchen (Vieux Lyon). Ce nouveau Café Jeunes chercheurs sera consacré aux raisons de se lancer dans le doctorat et aux modalités de début de parcours doctoral.

Inscription obligatoire par mél à l’adresse suivante (jocelyn.dutil[at]ens-lyon.fr), lundi 14 novembre au plus tard ! Manifestation réservée aux adhérents d’ENthèSe des Têtes Chercheuses  (possibilité d’adhérer sur place).

Séminaire « La fabrique pongienne » : le recours aux dictionnaires

Mercredi 9 novembre 2016 de 14 à 18h en salle Caillemer (15 quai Claude Bernard, Lyon 7è)

La Fabrique pongienne est un séminaire bisannuel organisé par le Groupe Marge de l’Université Lyon 3 et le labex OBVIL. Il se déroulera alternativement à Lyon 3 et à l’Université Paris-Sorbonne, et sera l’occasion de poser des questions de poétiques et de théorie littéraire à l’œuvre de Ponge, mais aussi avec elle, à travers voire parfois contre elle. Alors qu’un Dictionnaire Ponge est en préparation aux éditions Classiques Garnier, les deux premières séances du séminaire seront consacrées au « recours au(x) dictionnaire(s) ». Cette année, le séminaire aura lieu à la suite de l’Assemblée Générale annuelle de la Société des Lecteurs de Francis Ponge.

Le recours au(x) dictionnaire(s)
Ponge écrit en 1944 : « Après une certaine crise que j’ai traversée, il me fallait (parce que je ne suis pas homme à me laisser abattre) retrouver la parole, fonder mon dictionnaire. J’ai choisi alors le parti pris des choses ». Le recours aux dictionnaires – au Littré en particulier – est constant chez lui, et consubstantiel à l’élaboration de sa poétique. Il s’agit de se réapproprier le discours lexicographique après avoir fait l’expérience de ses insuffisances : l’ambition de connaissance par l’écriture se trouve interrogée dans les écarts mais aussi dans les similitudes entre ses « descriptions-définitions-objets-d’art programme-ponge-1littéraire » et la pratique lexicographique. À travers le rapport qu’entretient la poétique de Ponge au(x) dictionnaire(s) se pose plus généralement la question de la construction des savoirs dans et par l’écriture, dans et contre la langue, question que, à partir de Flaubert et de Mallarmé, nombre de textes de la modernité abordent selon des modalités dont il convient d’interroger les singularités.
L’institution du dictionnaire telle qu’elle se développe au XIX e siècle interroge également la destination des savoirs, et dans l’ambition de fonder son dictionnaire se lit une tension dans le rapport aux « mots de la tribu », entre aspiration à un langage propre et désir de créer du commun.

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES :
Benoît Auclerc, Université Lyon 3 – Groupe Marge
Pauline Flepp, Université Paris-Sorbonne – Labex OBVIL
CONTACT :
frederique.lozanorios@univ-lyon3.fr- 04 78 78 73 92

Concert pour les étudiants

L’occasion de réviser ses classiques ailleurs que dans un amphithéâtre !

Dans le cadre de la 26ème édition du Concert pour les Etudiants, l’Auditorium ouvre ses portes mercredi 23 novembre à 20H pour un concert symphonique gratuit !

Depuis sa création, cet événement a réussi à rassembler plus de 50 000 étudiants, leur permettant ainsi de rencontrer gratuitement un grand répertoire symphonique ainsi que le travail d’exception mené tout le long de l’année par l’Orchestre national de Lyon.

Au programme :

Polonaise d’Eugène Onéguine

Symphonie n°5 de Tchaïkovski

Retrait des billets
Lundi 7 novembre à 11h sur http://www.auditorium-lyon.com/Programmation-16-17/Concert-pour-les-etudiants

Ou sur place de 11h à 18h, ou par téléphone au 04 78 95 95 95 (de 11h à 17h)

Prix : Gratuit
Retrouvez l’événement sur Facebook !cple16-visuel